• IMG_0831.jpeg
  • IMG_0853.jpeg
  • IMG_0885.jpeg
  • IMG_0845.jpeg

Beaux paysages de la rivière Amata

Au 18ème siècle, la tradition des parcs paysagers  provient de l’Angleterre jusqu’à la province Balte de l’empire Russe; le style anglais devient particulièrement populaire au cours du règne de Catherine II. Le concept principal du jardin paysagé romantique  ou jardin à l’anglaise est d’éviter de figer la beauté de la nature. Le jardin à l’anglaise se fond à travers les sentiers de randonnées le long des rivières, les forêts ou les ravins comme s’il n’avait pas bougé depuis des siècles. Les arbres tombés pouvaient rester et se recouvrir progressivement de mousse. Même si des aménagements paysagés ont été réalisés, ils étaient conçus pour conserver le caractère sauvage de la nature. Le jardin à l’anglaise visait à souligner l’individualité et la variété de la nature, et ce, en aménageant aussi des lieux romantiques et des points d’observation.

Création du parc paysagé (jardin à l’anglaise ) au Manoir Kārļamuiža

Les splendides alentours de la vive rivière Amata devinrent une destination très prisée à la fin du 18ème siècle. La nature offre des conditions uniques sur les bords de la rivière Amata, près de Karlamuiža, propice au développement d’un jardin à l’anglaise.La région est dotée d’impressionnants rochers de grès, de falaises de dolomites, de panoramas à couper le souffle, de ruisseaux et de chants d’oiseaux diversifiés et de ravins primitifs.
Parce que la région n’est pas sans rappeler les idées des parcs et jardins du siècle des Lumières à la fin du 18ème siècle, un parc paysagé à aire ouverte au public à été mis en place au manoir Karlamuiža, conformément aux derniers critères de la mode de l’époque. Le propriétaire du manoir veilla avec soin à mettre en valeur les alentours: des sentiers de randonnées sont installés le long des rochers et falaises sur l’Amata, une chute d’eau artificielle a été construite, ainsi que quelques lieux de détente romantique.
Le parc paysagé se doit d’exprimer une harmonie avec la beauté environnante.

Le jardin à L’Anglaise  tient compte des formations rocheuses les plus larges de la période du Dévonien, des falaises de la vallée ancienne. La plupart de la végétation et des sentiers sont restés intacts jusqu’à aujourd’hui. Il est possible de parcourir les vieux sentiers du parc afin d’admirer les impressionnantes falaises et formations rocheuses le long de l’Amata.

Vous pouvez télécharger une carte gratuite du sentier et sa description
  • web(6).png
  • Karlamuiza parks Amata.png

Ainavu Krauja ( le précipice d’Ainavu)

Le précipice d’Ainavu (Ainavu krauja) est le lieu naturel  le plus remarquable du parc. Il se situe sur les bords de la rivière Amata, à environ 1 kilomètre du manoir à l’opposé de l’écloserie de poissons Karli ( initialement le moulin de Karlamuiža), et entre les maisons « Ainavas » et  « Klintslejas ». Le précipice d’Ainavu est haut de 45 mètres et ses 500 mètres longeant la rive révèlent trois formations rocheuses : Le rocher Bizene, Le rocher Ainavu et les falaises Ergli. Ce sont quelques-unes des plus hautes formations rocheuses des pays Baltes. Le précipice d’Ainavu est un monument géologique protégé par l’état. Il offre une vue imprenable sur l’ancienne vallée de la rivière Amata. Les sentiers de randonnées de l’Amata s’étendent au-dessus du précipice le long de la rive droite de la rivière.
  • Ainavu krauja in winter
  • Karlamuiza Coutry Hotel in winter
  • Karlamuiza apple trees in winter